HOI AN, LA VILLE DES LUMIERES
  

HOI AN, LA VILLE DES LUMIERES

Vietnam, Vietnam le 29/11/2012

 

Après seulement 6 heures de bus, nous arrivons à Hoi An. Contrairement à sa voisine Hué, cette ville a été préservée des bombes lors de la guerre du Vietnam. Ainsi, la vielle ville de Hoi An et ses édifices historiques, conservés intacts, sont aujourd'hui classés au patrimoine mondiale de l'UNESCO.

UNESCO

C'était autrefois l'un des ports les plus important d'Asie du sud-Est où les Européens, Chinois et Japonnais venaient vendre ou s'approvisionner en soie, thé, papier, porcelaine, sucre, poivre...

port

Les marins Japonnais et Chinois, en particulier, séjournaient ici régulièrement : c'est ce qui vaut à la vielle ville son architecture et sa culture métissées.

Temple chinois

Nous déambulons dans les ruelles de jour et de nuit parmi le flot de touristes. Le « Old City ticket » nous permet de découvrir quelques uns des bâtiments historiques : la maison de Tan Ky, la chapelle de la famille Tran, le lieu communautaire (sorte de temple) des Chinois de Fujian , le pont couvert Japonnais...

maison Tan Ky maison Tan Ky

pont Japonais tortillons d'encens

Pour l'anecdote, de chaque coté du pont se trouvent deux statues de chiens et de singes, comme s'ils en étaient les gardiens. Alors que deux théories s'opposent sur la raison de leur présence ici, nous trouvons ça amusant car il s'agit de nos signes astrologiques dans l'horoscope chinois : le singe pour Jérome, symbole de l'intelligence et le chien pour Gaëlle, la fidélité.

Jérome et le Singe Gaëlle et le Chien

Nous savons que la région peut être frappée d'importantes moussons entraînant de fortes crues. Heureusement pour nous, cette année Hoi An semble y échapper. Lorsque nous visitons la maison Tan Ky, notre guide nous montre les marques attestant du niveau de l'eau : plus d'1,60m l'année dernière à la même époque. Tous les meubles et objets installés au rez de chaussé sont alors entreposés à l'étage et les habitants se déplacent en barques. Cela aurait été une expérience à vivre, mais c'est, sans doute, aussi bien qu'il fasse beau.

jusqu'au cou

 

A la nuit tombée, la ville se pare de lumières grâce à ses mille et une lanternes en soie.

lanternes

Accrochées aux arbres, aux devantures des boutiques, sur les ponts, elles s'illuminent et donnent une atmosphère féerique : c'est un peu la fête des lumières du 8 décembre toute l'année !

villes des lumières

Sur l'eau, flottent aussi des centaines de petits lumignons censés porter bonheur à ceux qui les déposent.

Lumignons

Hoi an est reconnue, également, pour ses délicieuses spécialités culinaires (Banh beo, Cau lau, Wontons) que nous ne manquons pas de goûter, ses étoffes de qualités et ses tailleurs. Il y a, donc, un nombre considérable de boutiques proposant des vêtements sur mesure.

tailleur tailleur 2

Tous ses atouts en font une ville particulièrement touristique où l'on a parfois du mal à sentir l'authenticité du Vietnam. Ainsi, nous quittons Hoi An avec un sentiment partagé : séduits par les découvertes architecturales, culinaires et l'air de magie le soir venu, mais désenchantés par les ruelles envahies de boutiques souvenirs et l'ambiance trop commerciale.

Après deux étapes un peu plus « culturelles », nous nous dirigeons, maintenant, plus au sud pour profiter du beau temps sur les plages de Mui Né.

 

Commentaires

 Gisele et yvon
gros bisous de nous deux Dommage que votre périple approche de la fin, il était très agréable pour nous de voyager "par procuration" A bientôt



Autres récits de voyage

Autres Recits en Vietnam