ANGKOR UNE VISITE, ANGKOR UNE HISTOIRE
  

ANGKOR UNE VISITE, ANGKOR UNE HISTOIRE

Cambodia, Cambodge le 10/12/2012

 

Notre court séjour au Cambodge a pour but la visite de quelques uns des mythiques temples d'Angkor. Nous décidons donc, d'aller directement, en bus, d'Ho Chi Minh City au Vietnam à la ville de Siem Reap au Cambodge, porte d'entrée du parc archéologique d'Angkor. Après le passage de l'Argentine à la Bolivie, nous passons une nouvelle fois par une frontière terrestre, à pieds entre les deux douanes jusqu'à l'obtention du visa.

Angkor, « capitale » en Khmer, a été construite entre le IXème et le XIVème siècle par les nombreux rois désireux d'affirmer leur légitimité et de laisser leur emprunte.

Angkor Wat

Devant l'immensité du parc, nous optons rapidement, pour l’achat du « billet 3 jours » mais nous hésitons un peu plus pour l'organisation concrète : Vélo ou Tuk-tuk ? Quels temples et dans quel ordre ?

Finalement, à bicyclette, nous commençons par Angkor Wat, le plus célèbre puisque ses tours sont le symbole du Cambodge.

drapeau Cambodge

Ce temple a été édifié au XIIème siècle en l'honneur de Vishnou, dieu suprême de l'hindouisme.

Vishnou

Il est bâti sur trois niveaux, c'est un « temple-montagne » : nous passons donc des enceintes au sanctuaire jusqu'à la tour centrale par une successions de couloirs, terrasses, escaliers et petits autels.

entrée du temple Bonze dans un couloir

Ses bas-reliefs sont extrêmement bien conservés et, même si nous ne savons pas toujours à quoi ils font références, nous admirons le détail de ces fresques de 2m de haut par 200m de long.

bas-reliefs bas-reliefs

Pour pénétrer dans la tour centrale, véritable cœur du temple, une tenue appropriée est exigée : vêtements en dessous des genoux et épaules couvertes. Répondant aux obligations, nous montons admirer la vue sur la forêt, les tours voisines et la grande avenue dallée.

au pied de la tour centrale

 

Le lendemain, nous choisissons un parcours en tuk-tuk pour nous rendre sur des sites plus éloignés. Au programme, Banteay Srei, Banteay Kdei et Ta Prohm. Chacun a sa particularité. Le premier, baptisé la citadelle des femmes, est sculpté dans du grès rose et entièrement décoré de reliefs d'une minutie incroyable.

Banteay Srei Banteay Srei

C'est un temple plat comme Banteay Kdei. Celui-ci est moins restauré mais les multiples sculptures de danseuses sacrées sont encore bien conservées.

Banteay Kdei Banteay Kdei

Ta Prohm, le dernier de notre journée, semble livré à la jungle. En effet, si les principaux monuments du site sont préservés, d'autres ont été volontairement laissés aux prises de la nature par les conservateurs. S'il n'y avait pas autant de monde, le spectacle opposant les arbres aux pierres nous aurait sans doute enchanté.

Ta Prohm Ta Prohm

 

Nous retrouvons nos vélos le troisième jour, pour la visite d'Angkor Thom. A l'entrée, au bout de l'allée bordée de statue de géants, nous découvrons la magnifique porte et pénétrons dans la ville royale.

Entrée de Angkor Thom Entrée de Angkor Thom

Le Bayon, l’édifice principal, est constitué de nombreuses tours chacune ornée de quatre visages représentant les humeurs de Bouddha. Ces géants de pierre et l'énigme qui s'en dégage ne sont pas sans nous rappeler les Moai de l’Île de Pâques.

Bayon Bayon

Malheureusement, la foule déferlante de touristes (notamment de grands groupes asiatiques), gâche un peu notre plaisir.

Plus loin et plus au calme, nous visitons le Baphuon, édifice religieux en forme de pyramide, puis la terrasse des éléphants et celle du roi Lépreux.

Baphuon Baphuon

Terrasses du roi Lépreux Terrasses des elephants

 

Majestueux, mystérieux, grandioses, époustouflants, harmonieux, magiques... sont autant d'adjectifs  caractéristique des temples d'Angkor. Pourtant, c'est avec un avis en demi-teinte que nous quittons les lieux : la fréquentation considérable des principaux sites nous donne le sentiment de ne pas avoir pu apprécier les monuments à leur juste valeur. Mauvais choix dans les horaires de visites ? Trop habitués à la tranquillité en hors saison ? Trop souvent privilégiés pendant notre voyage ?

Nous avons, tout de même, nos préférés : Angkor Wat pour son architecture et le contraste entre sa grandeur et les détails de ses sculptures et Banteay Srei pour ses reliefs d'une parfaite finesse et la sérénité que nous avons ressentie en visitant ce temple éloigné des circuits habituels.

Angkor Wat

Banteay Srei Banteay Srei

 

Après ces journées bien remplies, nous passons par Phnom Penh. Nous nous consacrons à la rédaction du blog et la préparation de nos quatre jours au Japon, dernière étape de notre long voyage.

 

Commentaires

 Tony
J'avais pris pas mal de retard dans la lecture de vos aventures. Je viens, en 1h30, de finir le périple en Nouvelle Zélande (au revoir Mighty), de visiter le Vietnam et de faire 1 incursion au Cambodge. Je suis crevé, j'vais m'coucher !
On attend votre retour pour que vous nous racontiez plein d'autres anecdotes, le plus dur sera peut-être de savoir par où commencer.
Bisous à tous les 2.



Autres récits de voyage

Autres Recits en Cambodge